Dojo pour acteurs Pol Pelletier – Transformation d’un bingo pour une femme de théâtre


L’espace réaménagé pour la troupe de théâtre. Crédit photo © Marc Cramer.

L’espace réaménagé pour la troupe de théâtre. Crédit photo © Marc Cramer.


Le lieu

Paul Laurendeau a conçu l’aménagement intérieur de l’espace commercial situé au 90, rue Sainte-Catherine Est à Montréal pour la femme de théâtre Pol Pelletier.

Suite à l’obtention d’une bourse du millénaire, Pol Pelletier a loué cet espace en 2000 comme lieu d’entrainement, de travail et de diffusion.

L’espace réaménagé pour la troupe de théâtre. Crédit photo © Marc Cramer.

« Il s’agit d’un entraînement exigeant à la fois sur le plan physique et psychologique : cela implique qu’il faille un espace vaste et aéré, sans ornementations superflues, ouvert et insonorisé. » Pol Pelletier


Plancher de scène

Le devis remis à Paul Laurendeau précisait les besoins :

« L’espace devra avoir un plancher de bois ou d’une matière souple permettant aux artistes de sauter, de courir, de danser sans se blesser. »

Le plancher de terrazzo existant était trop dur pour les pieds et ne convenait pas. Un nouveau plancher résilient devait être construit par-dessus.

Plan de l’espace avec zone d’entraînement et de diffusion avec un plancher de scène résilient.

Paul Laurendeau, en coordination avec le scénographe du projet, a prévu un plancher d’entraînement avec la composition suivante :


-    Contreplaqué fini sapin Douglas 3.2 mm ép.
-    Contreplaqué épinette embouveté 16 mm ép.
-    Bande de néoprène
-    Fourrures 25 x 76 mm
-    Isolant en fibre de roche (en option)
-    Colle à base d’eau
 

Le budget serré a imposé une composition économique avec une durée de vie plus limité qu’un plancher de scène dans un théâtre traditionnel.

Instructions de construction :

Construire un plancher de bois recouvrant le plancher de terrazzo existant tel qu’illustré aux plans en contreplaqué fini sapin Douglas embouveté de 3.2 mm collé en quinconce sur un sous-plancher de contreplaqué d’épinette embouveté 16 mm vissé sur des fourrures 25 x 76 @ 305 mm. Fixer un matériau résilient  de type néoprène entre le contreplaqué de sous-plancher et les fourrures afin d’éviter toute résonance. Coller les fourrures sur le plancher de terrazzo avec une colle à base d’eau pour permettre l’enlèvement futur sans résidus.

Note : il est recommandé d’ajouter de la laine minérale entre les fourrures pour remplir les cavités.


Disposition du public

Plan du scénographe Claude Goyette.

Claude Goyette, scénographe de Pol Pelletier, a produit un plan de disposition du public permettant d’accueillir 230 personnes.

La disposition en arc de cercle est généralement appréciée des artistes qui se sentent entourés par les spectateurs.


Le cabaret Casa Loma

L'élément le plus caractéristique du lieu est la série de palmiers qui ornent les colonnes. C’était un vestige du passé du lieu occupé par le cabaret Casa Loma.

Vue sur les fenêtres de côté. Crédit photo © Marc Cramer.

Pour rétablir le calme et uniformiser les surfaces, une peinture blanche a été appliquée sur les murs, les plafonds et les colonnes.

Malgré le bruit de la rue Sainte-Catherine, l’espace est devenu étonnamment calme.


Équipe et réalisation

Architecte : Paul Laurendeau

Client : La Compagnie de théâtre Pol Pelletier

Scénographe : Claude Goyette

Entrepreneur général : Inevco Construction

Surface : 550 m²

Coût de construction : 50,000 $

Réalisation : janvier-mars 2000