Logements Drolet-Villeneuve

Des logements en hauteur avec des espaces extérieurs pour les couples, les familles et les célibataires.

L'arrondissement du Plateau-Mont-Royal offre un potentiel de développement qui permet de densifier les quartiers centraux de Montréal.

Ce projet se situe au coin des rues Drolet et Villeneuve, sur un des 50 lots identifiés comme ayant un potentiel de construction.

Ce site a été pendant longtemps occupé par un terrain de stationnement. Depuis 2015, un nouveau bâtiment d'habitation a été construit.

FAÇADE AVANT

Un bâtiment de 6 étages avec une façade de brique émaillée de couleur argent crée une signature distinctive par rapport aux autres constructions résidentielles typiques avec son profil en escalier.

Les logements du rez-de-chaussée disposent d'une petite cour avant protégée d'une clôture de bois massif.

Les portes et fenêtres ont des cadres en bois naturel qui offre une apparence chaleureuse avec la brique et le béton.

VUE DE LA COUR INTÉRIEURE

Le règlement municipal autorise un maximum de 3 étages.

En augmentant le nombre d'étages à 6, plus de personnes peuvent se loger sur le même site, ce qui augmente la densité.

La densité se calcule en prenant la surface totale d’un bâtiment au-dessus du niveau du sol divisé par la surface du lot sur lequel il est implanté.

Une densité de 3.0 signifie qu’un bâtiment a une surface totale hors sol (i.e. l'addition de la surface de tous les étages à l'exception du sous-sol) de 3 fois la superficie du lot.

Par exemple, un bâtiment de 3000 m² sur un lot de 1000 m² a une densité de 3.
Un bâtiment de 2000 m² sur un lot de 1000 m² a une densité de 2.

Un quartier plus dense permet d'avoir des commerces de proximité et une vie de quartier plus animée.

Les façades du bâtiment sont alignées avec les rues Drolet et Villeneuve pour renforcer le caractère urbain.

Une cour intérieure offre à tous les logements un espace extérieur calme et avec de la verdure.

LES BALCONS EN COURSIVE PERMETTENT UN LIEN AVEC L'EXTÉRIEUR

Y a-t-il des logements semblables ?

Le projet est inspiré des bâtiments haussmanniens construits à Paris vers les années 1880-1920.


FAÇADE HAUSSMANIENNE

Les bâtiments de brique de l'architecte Kay Fisker construits à Copenhague durant la même époque ont également servi de référence.

Habitation Hornbaekhus, Copenhague, 1922

Ces bâtiments géométriques, massifs, chaleureux définissent l'espace public des rues avec leurs façades alignées le long des trottoirs.

Cette disposition permet de créer un espace central au milieu de l'îlot qui offre une cour intérieure pour les résidents avec la possibilité de végétation.

S'il y a une cour centrale, pourquoi ne pas avoir une porte cochère qui crée une ouverture monumentale au centre d'une façade et un passage extérieur couvert qui peut être vu de la rue ?

Façade rue Drolet

Les façades

Comment se comparent les façades de Drolet-Villeneuve avec les bâtiments de Paris et Copenhague ?

Les bâtiments construits aujourd'hui coûtent le même prix au mètre carré que ceux construits il y a 100 ans. Avec l'industrialisation, une façade est désormais composée de matériaux plus légers et est construite en moins de temps pour arriver au même coût que les bâtiments construits il y a 100 ans.

Pourquoi ?

Avec l'amélioration des conditions sociales, les coûts de la main d’œuvre aujourd'hui représentent jusqu'à 60 % du coût des travaux.

Il y a 200 ans, le coût de main d’œuvre représentait seulement 10 % du coût des travaux.

Pour conserver le même coût final de construction, il faut réduire le coût des matériaux pour compenser la hausse du coût de main d'oeuvre.

Façade cour intérieure

Peut-on malgré tout construire aujourd'hui des bâtiments beaux et harmonieux avec des matériaux légers, minces, simples et industrialisés ?

Oui. Il s'agit de concevoir une façade visuellement bien proportionnée, avec des matériaux naturels et un choix de couleurs harmonieux. Souvent, la couleur sera celle du matériau à l'état naturel.

Les bonnes proportions sont toujours la clé du succès.

PLAN D'ÉTAGE

Plan des logements

Chaque logement est contenu dans une forme carrée en plan.

Ceci donne plus de flexibilité pour substituer le plan d'un logement pour un autre.

Le carré est également très beau et peu utilisé aujourd'hui.

VUE INTÉRIEURE D'UN LOGEMENT

Les logements sont peu profonds, ce qui permet d'avoir des façades opposées avec fenêtres et plus de clarté au centre de l'étage.

La lumière naturelle, la ventilation et les matériaux massifs sont des qualités appréciées. Pourquoi ne pas les rechercher quand on désire s'acheter un logement ?


Site : Plateau-Mont-Royal, Montréal
Surface du lot : 1 013 m²
Implantation du bâtiment : 615 m²
Taux d’implantation : 61 %
Nombre d’étages : 6
Hauteur de bâtiment : 20 m
Surface totale du bâtiment : 3 690 m²
Densité : 3.64
Nombre de logements : 34

Date : 2010
Équipe : Paul Laurendeau, Neil Hammouni, Renaud Deschamps
État : étude urbaine